Chronique d’un potager

 

Slowfood s’intéresse à la nourriture « de la terre à l’assiette ». C’est pourquoi nous nous intéressons aux pratiques culturales respectueuses de l’environnement, des sols, des êtres vivants.

Vous trouverez, dans le lien suivant, le blog de jardiniers qui tentent l’agroécologie dans un jardin collaboratif.

https://potageragroecologique.blogspot.com/

 

Notre jardin est situé sur la commune de Sanary sur mer au pied du massif du Gros cerveau. A 3 km à vol d’oiseau de la mer. Une petite colline limite quand même un peu les influences maritimes.

Le climat est méditerranéen avec le mistral et le vent d’Est qui sont un peu atténués mais sensibles quand même.

Les étés sont chauds et secs et les hivers frais et secs. Entre les deux on a, normalement, deux saisons assez pluvieuses.

La terre est argileuse et, traditionnellement, il y pousse l’olivier et la vigne. Notre jardin est bordé à l’est et au sud d’oliviers centenaires.

Par chance nous disposons, à volonté, de tous les intrants nécessaires :

  • Fumier de cheval donné par l’élevage voisin. Il est difficile pour un éleveur d’éliminer tout son fumier.
  • Broyat de végétaux apportés par un élagueur gratuitement car il ne paye pas la mise en déchetterie.
  • Herbe fraîche donnée par une propriété voisine qui n’a pas à l’apporter à la déchetterie non plus.

Nous avons aussi des bambous qui poussent dans le seul endroit humide et qui nous servent bien pour le tuteurage.

Depuis 3 ans nous tentons d’améliorer le sol. Par des apports de fumier, de broyat et de compost. Nous faisons beaucoup de compost de Berkeley notamment avec l’herbe fraîche de la voisine et la notre qui pousse en abondance après les pluies d’automne et de printemps.

Notre idée principale est de ne jamais laisser le sol nu mais couvert de broyat, de culture ou de compost. Il n’est pas non plus question d’utiliser des pesticides ni des herbicides.

Par contre nous avons clôturé tout le jardin avec des fils électriques alimentées par un générateur pour dissuader les sangliers de rentrer. Nous avons pu tester l’efficacité du dispositif quand il est tombé panne !!